close-up-heat-pumpa-outside-home (1)

Développement des cycles frigorifiques

Premières machines de production de froid

Les systèmes de refroidissement furent les premiers à s’appuyer sur un cycle frigorifique comparable à celui d’une pompe à chaleur. Les premières machines prototypes, utilisant l’énergie mécanique comme source de travail, sont mise au point à partir de 1834 par Jacob Perkins, avec de l’éther comme fluide frigorigène. Une première application industrielle sera réalisée en 1859 par François Ferdinand C arré. On parle bien de production de froid, pas encore de climatisation pour le confort thermique.

Dans les années 1920, Carrier (qui donnera son nom à la société restée longtemps leader sur le marché) va créer des machines spécifiquement destinées à climatiser l’intérieur de bâtiments, d’abord pour les grands espaces, puis pour les maisons des particuliers dès 1928. La création d’un nouveau fluide frigorigène, le dichlorodifluorométhane, nettement plus efficace que les produits utilisés auparavant, va ensuite permettre, à partir de 1930, un dévellopement très rapide des systèmes de climatisation, y cmpris dans les véhicules. On se préoccupera d’ailleurs un peu tard de l’impact négatif de ce gaz chloré sur la couche d’ozone en haute atmosphère. Son utilisation est aujourd’hui interdite à peu près partout.

 

Les pompes à chaleur pour le chauffage

Dans les années 1970, les chocs pétroliers et la très importante augmentation des prix de l’énergie va provoquer un premier intérêt pour les pompes à chaleur en tant que solution de chauffage. Malheureusement, les recherches avaient été faites principalement jusqu’à ce moment avec un objectif de climatisation, et les modèles de pompes à chaleur installés à cette période ne sont pas vraiment adaptés pour le chauffage. Leurs performances sont faibles, elles sont fragiles et bruyantes. Du coup, le retour à la normale des prix pétroliers va enterrer les pompes à chaleur de chauffage pour une vingtaine d’années.

Lire aussi :   La pompe à chaleur géothermique

A partir de la fin des années 1980, des modèles beaucoup plus performants commencent à arriver sur le marché, et les nouvelles inquiétudes quant aux surconsommations d’énergie vont entraîner un essor progressif de ces solutions de chauffage. Aujourd’hui, les pompes à chaleur de chauffage sont bien au point, leur utilisation est effectivement économes, et elles intéressent de plus en plus de particuliers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.